Zones les plus préoccupantes

Motif de préoccupation

Le commerce, l’accès humanitaire et les moyens d’existence sont sévèrement perturbés par le conflit. Les mauvaises conditions macroéconomiques limitent l’accès au marché pour les ménages. 

Current Observations

La primavera comienza con una mayoría de las cuencas del país teniendo una cantidad de nieve acumulada muy debajo de la media, lo que provoca preocupación por la disponibilidad de agua para riego en las áreas marginales. 

Motif de préoccupation

Le conflit lié à Boko Haram continue à perturber grandement les moyens d’existence dans le nord-est. De larges populations dans l’état du Borno demeurent dépendantes de l’assistance humanitaire pour l’accès alimentaire. 

Current Observations

Il y a eu 65 cas de conflits mortels dans les trois états du nord-est cette année. Pour Borno, 2017 a eu le plus d'événements depuis le début de l'insurrection de Boko Haram.

Motif de préoccupation

Le conflit a provoqué une baisse des revenus tandis que les prix alimentaires demeurent élevés. L’accès alimentaire est inadéquat pour de nombreux ménages pauvres. 

Current Observations

Les rapports suggèrent que les ports d'Al Hudaydah et de Salif restent ouverts et que les importations continuent. Cependant, l'accès au port pour les grands porte-conteneurs transportant certains produits alimentaires et non alimentaires essentiels reste restreint.

Motif de préoccupation

Quatre mauvaises saisons des pluies consécutives qui ont entraîné une grave sécheresse dans certaines régions et, par conséquent, des pertes de bétail à grande échelle et une production médiocre. De plus, la saison Gu d'avril à juin 2018 devrait être inférieure à la moyenne.

Current Observations

Selon l'ACLED, il y a eu 262 incidents liés au conflit en Somalie en février 2018, contre 209 en février 2017.

Motif de préoccupation

La forte sécheresse qui a sévi durant l’année passée a provoqué des pertes importantes de bétail dans la région Somali en Ethiopie, réduisant l’accès des ménages aux revenus et à l’alimentation.

Current Observations

Les zones du sud de l'Oromia touchées par plusieurs mauvaises saisons en 2016 et 2017 ont reçu de fortes pluies au cours de la première semaine de mars.

Autres zones de préoccupation

Motif de préoccupation

Les saison courte des pluies d’octobre à décembre 2017 ont marqué la troisième mauvaise saison consécutive dans les zones agricoles marginales et pastorales de l’est de Kenya, ce qui affecte la production agricole et la productivité du bétail. 

Current Observations

Les précipitations précoce et au-dessus de la normale induisent la régénérations de la paturage mais elles ont aussi induit des inondondations au Kajiado, au Makueni, et au Kilifi. 

Motif de préoccupation

Le conflict continu dans la région de Kasai et les provinces du Kivu Nord, du Kibu Sud, d’Ituri, et de Tanganiya déplace les populations et limitent leurs activités de moyens d’existence. 

Current Observations

Les combats interethniques dans la région du nord du Kasaï ont causé de nouveaux déplacements de plus de 11 000 personnes au cours du dernier mois

Motif de préoccupation

Le conflit étendu, le déplacement des populations, la mauvaise production des cultures pluviales et la faible demande de main d’œuvre sont les principaux facteurs de l’insécurité alimentaire aigüe qui affecte une population plus nombreuse durant les premiers mois de 2018 que pendant la période de soudure précédente. 

Current Observations

Dans le plupart des bassins du pays les accumulations de neige actuelles sont au-dessous de la moyenne, augmentant ainsi les préoccupations concernant la disponibilité de l’eau pour l’irrigation dans les zones de production marginales.

Zones les plus préoccupantes

Pays ou région Motif de préoccupation Current Observations
Sud Soudan

Le commerce, l’accès humanitaire et les moyens d’existence sont sévèrement perturbés par le conflit. Les mauvaises conditions macroéconomiques limitent l’accès au marché pour les ménages. 

La primavera comienza con una mayoría de las cuencas del país teniendo una cantidad de nieve acumulada muy debajo de la media, lo que provoca preocupación por la disponibilidad de agua para riego en las áreas marginales. 

Nigeria

Le conflit lié à Boko Haram continue à perturber grandement les moyens d’existence dans le nord-est. De larges populations dans l’état du Borno demeurent dépendantes de l’assistance humanitaire pour l’accès alimentaire. 

Il y a eu 65 cas de conflits mortels dans les trois états du nord-est cette année. Pour Borno, 2017 a eu le plus d'événements depuis le début de l'insurrection de Boko Haram.

Yémen

Le conflit a provoqué une baisse des revenus tandis que les prix alimentaires demeurent élevés. L’accès alimentaire est inadéquat pour de nombreux ménages pauvres. 

Les rapports suggèrent que les ports d'Al Hudaydah et de Salif restent ouverts et que les importations continuent. Cependant, l'accès au port pour les grands porte-conteneurs transportant certains produits alimentaires et non alimentaires essentiels reste restreint.

Somalia

Quatre mauvaises saisons des pluies consécutives qui ont entraîné une grave sécheresse dans certaines régions et, par conséquent, des pertes de bétail à grande échelle et une production médiocre. De plus, la saison Gu d'avril à juin 2018 devrait être inférieure à la moyenne.

Selon l'ACLED, il y a eu 262 incidents liés au conflit en Somalie en février 2018, contre 209 en février 2017.

Ethiopia

La forte sécheresse qui a sévi durant l’année passée a provoqué des pertes importantes de bétail dans la région Somali en Ethiopie, réduisant l’accès des ménages aux revenus et à l’alimentation.

Les zones du sud de l'Oromia touchées par plusieurs mauvaises saisons en 2016 et 2017 ont reçu de fortes pluies au cours de la première semaine de mars.

Autres zones de préoccupation

Pays ou région Motif de préoccupation Current Observations
Kenya

Les saison courte des pluies d’octobre à décembre 2017 ont marqué la troisième mauvaise saison consécutive dans les zones agricoles marginales et pastorales de l’est de Kenya, ce qui affecte la production agricole et la productivité du bétail. 

Les précipitations précoce et au-dessus de la normale induisent la régénérations de la paturage mais elles ont aussi induit des inondondations au Kajiado, au Makueni, et au Kilifi. 

DRC

Le conflict continu dans la région de Kasai et les provinces du Kivu Nord, du Kibu Sud, d’Ituri, et de Tanganiya déplace les populations et limitent leurs activités de moyens d’existence. 

Les combats interethniques dans la région du nord du Kasaï ont causé de nouveaux déplacements de plus de 11 000 personnes au cours du dernier mois

Afghanistan

Le conflit étendu, le déplacement des populations, la mauvaise production des cultures pluviales et la faible demande de main d’œuvre sont les principaux facteurs de l’insécurité alimentaire aigüe qui affecte une population plus nombreuse durant les premiers mois de 2018 que pendant la période de soudure précédente. 

Dans le plupart des bassins du pays les accumulations de neige actuelles sont au-dessous de la moyenne, augmentant ainsi les préoccupations concernant la disponibilité de l’eau pour l’irrigation dans les zones de production marginales.

.

Peak needs 2018

FEWS NET Data Center link

Scenario development video

Nos partenaires

Le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine est l’un des principaux prestataires d’alertes précoces et d’analyses de l’insécurité alimentaire. Constitué par l’USAID en 1985 pour aider les décideurs à planifier pour les crises humanitaires, FEWS NET fournit des analyses factuelles  concernant quelque 35 pays. Les membres des équipes de mise en œuvre incluent la NASA, la NOAA, le département américain de l ‘Agriculture (USDA) et le gouvernement des États-Unis (USGS), de même que Chemonics International Inc. et Kimetrica. Vous trouverez d’autres informations sur notre travail.

  • USAID Logo
  • USGS Logo
  • USDA Logo
  • NASA Logo
  • NOAA Logo
  • Kilometra Logo
  • Chemonics Logo